Le pont des trous - Les beautés du Tournaisis

Les Beautés du Tournaisis
e-Oli présente ...
Les Beautés du Tournaisis
Aller au contenu

Le pont des trous

Pont que de nom, le pont des Trous est l'un des plus prestigieux vestiges de l'architecture militaire médiévale de Belgique.

Ce monument unique en Belgique faisait partie de la troisième enceinte de Tournai, appelée seconde enceinte communale, et défendait le cours de l'Escaut dans sa traversée de la ville.
Bref historique.






Les 2 tours furent construites pour servir de porte d'entrée de la ville. La tour de la rive gauche (tour du Bourdiel) a été construite en 1281, tandis que celle de la rive droite (tour de la Thieulerie) date de 1304. Construites à 25 ans d'intervalle, les deux tours étaient reliées par une chaîne pour empêcher l'invasion par bateaux puis élaboration d'une courtine avec toiture comme pour les tours .


Édifice maintes fois transformé pour des besoins de circulations fluviales ....une porte d'eau aux multiples visages, mais ... quelle est sa véritable représentation ? Celle du XIIIe siècle ? XVIe ? XIXe ?


Évolution du pont des trous.
  • Début du XXI siècle, dans le cadre du projet Seine Nord-Europe, l'architecture des arches du pont est à nouveau remise en cause. Divers projets d'aménagement visent à élargir l'arche centrale. Ces projets ont été choisis bien qu'un projet de contournement du pont, plus coûteux, ait été proposé.  
    Il y eu bien en 1939 (et un peu avant) le choix d'effectuer un contournement, mais l'actualité fera changer ce choix.











  • 19 mai 1940, l'arche centrale est dynamitée par les Anglais. Les arches restantes furent détruites en 1946 et remplacées par 3 autres n'ayant plus les mêmes proportions, la centrale devenant plus importante et prévue pour le passage des péniches de 1.350 tonnes. Les tours, elles, furent rehaussées de 2m40 ( au moyen de vérins ).
  • En 1986, les travaux sur la tour de Droite supprimeront sa fonction de porte, en y plaçant des w.c. .Le pont a aussi été très longtemps réaménagé en un restaurant et était un lieu de visite de l'Escaut via des petits bateaux que l'on appelait "Bateau-Mouche".








  • 31 juillet 2019 sera la prochaine date historique. Il a été convenu que l'arche soit entièrement démontée et refaite dans le même style.
    L'arche centrale sera agrandie pour laisser passer des bateaux de plus grand gabarit. Cette actualité a d'ailleurs fait couler énormément d'encre sur le devenir final de cette arche. Des journaux dans le monde entier ont même fait sous- entendre que le pont entier allez être démonté ce qui a davantage fait grincer des dents.
    Voulant le rendre moderne, le gouvernement a été contraint de revoir son projet grâce aux Tournaisiens et en particulier à des associations de défense du patrimoine afin que ce dernier conserve son cachet médiéval.

Le saviez-vous?
  • Les tours sont plates du côté de la ville et arrondies vers la campagne pour mieux résister aux boulets de canon.











  • Beaucoup de théories existent sur l'origine du nom mais la plus probable est un rétrécissement de "le pont qui mène aux trous", les Trous qui étaient à l'époque le surnom donné aux écluses.

  • À côté de ce pont, sur la rive droite, se sont trouvés les 2 premiers bâtiments de la gare de 1842 à 1874.

Source principale: Wikipedia,
Du passé au présent, de droite à gauche ...
la rive droite (tour de la Thieulerie)
la rive gauche (tour du Bourdiel)
@2018
Créée avec WebSite X5
Les Beautés du Tournaisis
Retourner au contenu