Sa ligne du temps - Les beautés du Tournaisis

Les Beautés du Tournaisis
e-Oli présente ...
Les Beautés du Tournaisis
Aller au contenu

Sa ligne du temps

Cette ligne du temps très complète a été trouvée par un hasard lors d'une recherche sur un autre thème concernant la ville de Tournai.
Le propriétaire de cet article est Mr Claude Godart. Il né en 1943 dans notre belle cité. Le travail qu'il a effectué mérite une mise en valeur. Je tente actuellement de le contacter.

Sa page principale sur Tournai est : http://users.skynet.be/sky87780/Tournai.htm
Ier siècle . AV. J.-C. - La PERIODE ROMAINE.
- 50 av. J.C. à 481 ap. J.C. - TURNACUM est déjà une des cités les plus importantes de la BELGIQUE ROMAINE ou BELGIQUE SECONDE. Elle est reliée à la mer par l’Escaut et de plus elle constitue une étape incontournable sur la route de BAVAI à CASSEL.

ler siècle Après J.C.
- En 55 apr. J.C. - Reconstruction, de la ville de TURNUM qui porta le nom de son dernier roi TURNUS.

IIIe siècle. - La Période BELGO - ROMAINE.
- Au point de vue religieux, la FLANDRE et le TOURNAISIS relèvent du diocèse de REIMS.

IVe siècle.
- SAINT PIAT évangélise la ville de TOURNAI et la région.

Ve siècle. - La PERIODE FRANQUE.
- Dès 402, Flavius STILICON, général romain, rappelle en Italie les légions romaines qui se trouvaient encore dans le nord de la Gaule. Celle-ci est ouverte aux Francs bien avant sa conquête par CLOVIS. Comme la plupart des villes où le christianisme s'était répandu,TOURNAI fut pillée et incendiée au début du Ve siècle.

- En 403 - (Calamités) - Inondations signalées à TOURNAI et aux bords de l'Escaut.

- En 431, CLODION, conduit les Francs Saliens et s'empare de TOURNAI. Il est proclamé "Roi de Tournai".

- En 445 - Nouvelle prise de TOURNAI et invasion générale des Francs dans nos régions.

- En 451 - MEROVEE, succède à CLODION et fait deTOURNAI le berceau de la dynastie mérovingienne. Extension du royaume de TOURNAI jusqu'à la Somme. Le christianisme disparaît presque complètement de Belgique, au Ve siècle, à la suite des invasions et de la colonisation franques. L'oeuvre de conversion , reprise dès les débuts du VIe siècle, ne sera achevée que dans la première moitié du VIIIe siècle.

- De 459 à 533 - Saint REMI fut évêque de REIMS. C'est lui qui établit Saint ELEUTHERE comme premier évêque de TOURNAI dont la juridiction s'étend à la FLANDRE et au HAINAUT.

- En 465, à TOURNAI, naissance de CLOVIS. Celui-ci fait de TOURNAI le siège de son royaume,

- En 481, mort à Tournai de CHILDERIC. Son fils CLOVIS, âgé de quinze ans, est proclamé Roi des Francs. Le royaume de CLOVIS s'étend jusqu'à la Seine Les Rois de France ont toujours considéré TOURNAI comme le berceau de leur monarchie. et la ville de TOURNAI porte le lys royal dans ses armes. Quand à l'insigne de CHILDERIC, l'abeille, il sera repris comme emblème par NAPOLEON.

- De 486 à 532 - Saint ELEUTHERE fut évêque de TOURNAI. Natif de TOURNAI il évangélisa les Francs de sa région. Il mourut à la suite des blessures que les hérétiques ariens de la région lui avaient infligé.

- En 496 - Saint REMI, évêque de REIMS et métropolitain de la BELGIQUE SECONDE baptise, à REIMS CLOVIS, roi de TOURNAI.

VIe siècle.
- Au VIe siècle. - Construction de la première église de TOURNAI dont les vestiges subsistent sous la cathédrale actuelle.

- Au VIe siècle. - Construction de l'église SAINT-PIAT à TOURNAI

- En 502 - (Calamités) - Tremblement de terre à TOURNAI

- En 575, le roi de SOISSONS, CHILDÉRIC , se réfugie à TOURNAI. Par la suite il fit don au chapitre de tous les droits réguliers qui lui appartenait à TOURNAI.

Dès le VIe siècle. TOURNAI, simple "vici" abrite de nombreux sculpteurs. (art du métal -bijoux et armes).

VIIe siècle. appelé le "SIECLE DES SAINTS".
- De 621 à 640 - Saint ACHAIRE, est évêque de NOYON - TOURNAI. Il encouragea les efforts missionnaires de Saint AMAND de Maestricht et obtint du roi DAGOBERT ler l'érection du siège épiscopal; de THEROUANNE, où il installa son ami Saint OMER.

- Les évêchés de THEROUANNE (appelés plus tard Saint Omer), de CAMBRAI (séparé d'ARRAS au XIe siècle) et de TOURNAI (uni à NOYON jusqu'en 1146). Tels furent, jusqu’en 1559, les évêchés dont dépendit la BELGIQUE OCCIDENTALE. Ils étaient tous suffragants de REIMS. Ils englobaient tous des populations très germanisées et des populations beaucoup plus romaines. Ils préparaient ainsi l'union entre les deux races d'où est sortie la Belgique.

- En 630 - (Calamités) - Un tremblement de terre est signalé à TOURNAI.

- De 631 à 660 - Saint ELOI fut évêque de NOYON-TOURNAI et s'occupa activement de l'évangélisation des Flandrenses, des Andwerpenses et d'autres barbares voisins du littoral. Il détruisit des temples et des idoles.

- En 689 - (Calamités) - Des inondations importantes son signalées à TOURNAI.

VIIIe Siècle.
- Les marchands de l'ancien "vici" de TOURNAI, devenue ville, sillonnent l’Escaut, la Meuse et le Rhin.

- En 732 - Bataille de POITIERS. Charles Martel écarte la menace arabe.

IXe siècle. - appelé le "SIECLE DE FER" - Naissance des "GRANDS FIEFS et des COMMUNES de BELGIQUE"
- En 820 - (Calamités) - Inondations importantes suivies d'une épidémie de peste, signalée à TOURNAI

- En 843 - Partage de VERDUN. L'Escaut sépare la FRANCIE de la LOTHARINGIE. Le marquisat de FLANDRE va de la mer à l’Escaut.

- En 854 et 855 - (Calamités) - Tremblements de terre signalés dans le TOURNAISIS.

- En 867, le roi de France CHARLES-LE-CHAUVE donna à BAUDOUIN BRAS-DE-FER comte de FLANDRE, qui avait épousé sa fille JUDITH, la ville de TOURNAI et le-TOURNAISIS, en toute souveraineté, sauf l'honneur à lui rendre.

- En 879 et 880 - Invasion des Normands en Flandre Pillages et destructions à TOURNAI.

- En 881 - La ville de TOURNAI est prise et saccagée par les NORMANDS.

- En 898 - La ville de TOURNAI est à nouveau ravagée par les NORMANDS. Villas, églises et monastères étaient des proies riches non défendues.

Xe siècle.
- En 912 - Quatre riches tournaisiens venus de Noyon s'emparèrent de toutes les terres trouvées vacantes et rétablirent entièrement la ville. L'un d'eux construisit un château sur la rive droite de l’Escaut et s’établit comme CHATELAIN de TOURNAI. Pour ligitimer cette usurpation, il prêta serment entre les mains de l'évêque de TOURNAI et se reconnut son HOMME LIGE. Ses descendants se proclamèrent PRINCES de TOURNAI. Le treizième châtelain, BAUDOUIN de MORTAGNE, vendit sa châtellenie à PHILIPPE-LE-BEL en 1313

- En 950 - Orage suivi de l'incendie de la ville de TOURNAI.

- En 976 - Une épidémie de peste signalée à TOURNAI cause des milliers de victimes.

XIe siècle.
- Au Xle siècle. - Construction de la premier enceinte des remparts de TOURNAI.

- Au XIe siècle. - Construction de l'ancienne abbaye bénédictine de Saint-Martin, ancien monastère toumaisien supprimé en 1797.

Eglise et bâtiments ont disparu.

- de 1006 à 1008 - La peste est signalée à TOURNAI.

- En 1030 - Le comte de Flandre BAUDOUIN V et l'évêque de NOYON - TOURNAI font jurer la paix dans une assemblée tenue à Audenaerde. La TRÊVE DE DIEU est proclamée: elle durera, chaque semaine, du mercredi soir au lundi matin et en outre, de l'avent de Noël aux octaves de l’Epiphanie, du mercredi des Cendres aux octaves de Pâques; du dimanche des Rogations aux octaves de Pentecôte,soit environ 254 jours par an. Mieux connue sous le nom de la PAlX du COMTE,cette institution fut soutenue par le peuple qui était souvent la première victime des guerres privées.

- En 1054 - HENRI III empereur d'Allemagne, dévaste la Flandre et le Hainaut. TOURNAI est incendié

- En 1088 - Epidémie de peste (Feu Saint Antoine) est signalée à TOURNAI

- En 1090, la GRANDE PESTE s'abat sur la ville de TOURNAI et décime les deux tiers de la population. Depuis cette date , chaque année et en souvenir de cette catastrophe, se déroule la Grande procession qui a lieu le 2ème dimanche de septembre à 15 h. La châsse de SAINT-ELEUTHERE et les pièces du trésor de la cathédrale sont portées en procession dans la ville.

XIIe siècle.
- Au XIIe siècle. - Construction de la seconde enceinte des remparts de TOURNAI.

- Au XIle siècle. Construction de l'édifice actuel de la cathédrale de TOURNAI et de l'église SAINT-QUENTIN.

- En 1109 - Tremblement de terre signalé à TOURNAI (nombreuses victimes).

- En 1146 - Le pape EUGENE III décrète la séparation du diocèse de NOYON-TOURNAI. Il nomme l'abbé ANSELME comme évêque de TOURNAI avec juridiction su la FLANDRE et le HAINAUT.

- En 1153 - Construction de la chapelle de la ladrerie du VAL D' ORQ à TOURNAI.

- En 1167 - Construction de l'église SAINT-JACQUES à TOURNAI.

- Entre 1175 et 1200 - Construction des MAISONS ROMANES et GOTHIQUES de TOURNAI.

- En 1187, le roi de France PHILIPPE AUGUSTE visita TOURNAI et érigea la ville en commune royale, soustrayant ainsi ses habitants à l'autorité comtale et méritant par-là leur fidélité à la monarchie. Le roi acquit à sa politique l'évêque suzerain. La ville de TOURNAI a reçu à cette occasion une CHARTE de COMMUNE.

- Pendant la guerre de Cent-Ans, TOURNAI reste fidèle à la France.

- En 1188 - Construction du BEFFROI de la ville de TOURNAI. (hauteur 70 mètres et 256 marches)

- En 1192 - Construction de l'église SAINT-JEAN à TOURNAI

- En 1198 - Construction de la chapelle épiscopale Saint-Vincent à l'évêché de TOURNAI.

XIIIe siècle.
- Au XIIIe siècle. - Construction de l'église SAINT-BRICE et de l'église SAINT-NICOLAS à TOURNAI

- Au XIIIe siècle. - Construction de la SECONDE ENCEINTE COMMUNALE de TOURNAI.

- Au XIIIe siècle. - Création à TOURNAI du "Collège des Bons Enfants" pour les élèves les plus démunis.

- 1214 - Bataille de BOUVINES (à 10 KM de TOURNAI). Victoire de la cavalerie française du roi de France PHILIPPE AUGUSTE sur les Anglais de GUILLAUME de SALISBURY, les allemands d 'OTTON de BRUNSWICK, les Flamands du comte FERRAND et les Brabançons du duc HENRI. La Flandre est soumise à la France.

- En 1237 - Ouverture d'une léproserie à TOURNAI.

- En 1250 - Construction de l'hôpital Notre-Dame de TOURNAI (actuellement Académie des Beaux-Arts).

- En 1252 - Fondation de l'Hospice des Anciens Prêtres de l'évêché de TOURNAI. (Actuellement Bibliothèque Communale).

- En 1252 - Construction de l'église SAINTE-MARIE-MADELEINE à TOURNAI.

- En 1272 - Une épidémie mortelle (la peste ?) frappe la Belgique particulièrement à TOURNAI.

- En 1281 - Construction du PONT des TROUS à TOURNAI

- En 1284 - Construction de l'église des CROISIERS à TOURNAI (ordre des chamoines réguliers de Sainte-Croix).

- En 1288 - Construction de l'église SAINTE-MARGUERITE à TOURNAI.

- 1295 - PHILIPPE-LE-BEL fit entourer la ville de TOURNAI de murs et de fossés.

- Le 11 juillet 1302 - Bataille de GROENINGHE (Près de COURTRAI) mieux connue -sous le nom de BATAILLE des EPERONS D'OR - Les milices communales de BRUGES écrase la fleur de l'armée royale. La FLANDRE se détache pour toujours de la tutelle française.

XIVe siècle. - appelé le "SIECLE DE LA PESTE".
- Au XlVe siècle. - Le diocèse de TOURNAI comptait 505 paroisses.

- En 1315 - Inondations dans le TOURNAISIS.

- En 1340 - Bataille de l'ECLUSE. Première tentative du siège de TOURNAI par les Anglais et les Flamands.

- 1349 - Siège de TOURNAI dirigé par EDOUARD III, roi d'Angleterre et les flamands. Les tournaisiens se défendirent avec un courage éclatant qui leur valut le titre de FAMILIERS DE L'HOTEL et le droit de former une garde spéciale de la personne du roi de France.

- En 1349 - Une épidémie de peste est signalée à TOURNAI.

- En 1352 - Inondations signalées à TOURNAI et le TOURNAISIS.

- En 1353 - Incendie de la ville de TOURNAI.

- En 1357 et 1358 - La peste frappe TOURNAI et le Hainaut.

- De 1378 à 1418, l'EGLISE CATHOLIQUE est divisée par le GRAND SCHISME. Une lutte s'engage entre les évêques clémentistes (partisans du pape d'Avignon CLEMENT VIII et les urbanistes (partisans du pape de Rome URBAIN VI). La FLANDRE, jusque dans les dernières années du XIVe siècle, demeure tenacement fidèle au pape de Rome. Mais les évêques clémentins ne ménagent pas les excommunications pour la faire changer d'avis.

- En 1382, le roi de France CHARLES VI entreprit contre ces obstinés FLAMANDS une guerre religieuse, qui eut d'ailleurs principalement un but politique. BRUGES se vit forcée par le monarque D'abandonner l'obédience de Rome. Les urbanistes de TOURNAI furent l'objet d'une véritable persécution. GAND refusa obstinément de se rendre. C'était dans cette ville que résidait l'évêque, nommé par le pape légitime, en opposition à l'évêque de TOURNAI, partisan de CLEMENT VII.

- 1384 à 1482 - La Période BOURGUIGNONNE.

- En 1384 - Le roi de France, PHILIPPE le Hardi, qui succéda comme comte de Flandre à LOUIS de MAELE, s'appliqua avec persévérance à obtenir la conversion des FLAMANDS au pape d'Avignon. La ville de TOURNAI, qui a reçu le titre de " CHAMBRE DU ROY", est isolée dans une Belgique gagnée à la cause anglaise.

- Le 18 décembre 1385 - Signature de la PAIX de TOURNAI. Le roi de France PHILIPPE le Hardi apaise les gantois et leur rend leurs privilèges. Mais par contre ceux-ci le reconnaissent comme leur prince et renoncent à l'alliance de RICHARD II, roi d'Angleterre, qui avait soutenu leur révolte..

- En 1392 - Retour de l' épidémie de peste à TOURNAI.

- En 1399 - Hiver très rigoureux. La peste est signalée à TOURNAI.

XVe siècle.
- En 1400 et 1401 - La peste sévit toujours à TOURNAI.

- En 1414 - Une épidémie de peste gagne TOURNAI.

- En 1426 - La ville de TOURNAI est à nouveau ravagée par la peste.

- En 1429 - Les Tournaisiens sont conviés par JEANNE d'ARC à venir assister au sacre de CHARLES VII à Reims en tant que 'gentilz loiaux François'. Lorsque JEANNE sera faite prisonnière, TOURNAI lui enverra une escarcelle emplie d'or pour adoucir sa captivité.

- En 1437 - Incendie à TOURNAI où 125 maisons sont détruites.

- En 1437 et 1438, la ville de TOURNAI est ravagée par la famine.

- En 1439 - Des inondations sont signalées à TOURNAI.

- En 1461 - Construction d'une nouvelle maladrerie à TOURNAI.

- En 1470 - Famine signalée à TOURNAI.

- En 1477 - LOUIS XIV? envahit la Flandre, l'Artois, le Hainaut et le TOURNAISIS.

- 1482 à 1555 - Première période autrichienne - La régence des Pays-Bas autrichiens (nord et sud) - Charles-Quint, etc.

XVIe siècle.
- En 1513, HENRI VIII, roi d'Angleterre, s'empare de TOURNAI qui la déclare territoire anglais. TOURNAI est ainsi la seule ville belge a avoir été anglaise de 1513 à 1519.

- En 1515 - Construction de la TOUR HENRI VIII (actuellement musée d'armes) et d'un quartier entouré de remparts à TOURNAI

- De 1513 à 1516 - La peste s' installe à TOURNAI et le TOURNAISIS.

- En 1521, la ville de TOURNAI est prise par CHARLES-QUINT.

- En 1526 - Signature du TRAITE de MADRID. - CHARLES-QUINT oblige la France à renoncer à toute suzeraineté sur la FLANDRE et l'ARTOIS ainsi qu'à la possession de TOURNAI et du TOURNAISIS.

- En 1529 - Signature du TRAITE DE CAMBRAI. Incorporation de TOURNAI et du TOURNAISIS dans les PAYS-BAS passent sous la tutelle de CHARLES-QUINT. TOURNAI perd ainsi de nombreux privilèges.

- 1555 à 1714 - La période ESPAGNOLE. - Régence des Pays-Bas espagnols.

- En 1559 - Création des diocèses de BRUGES et YPRES qui sont détachés de TOURNAI.

- 23 août 1566 - Les ICONOCLASTES saccagent toutes les églises et la cathédrale de TOURNAI.

- En 1571 et 1572 - La peste sévit à nouveau à TOURNAI (7 à 8.000 victimes).

- En 1573 et 1574 - Une nouvelle épidémie de peste est signalée à TOURNAI.

- Le 23 janvier 1579 - Naissance de l'UNION d'UTRECHT. La ville de TOURNAI y adhère et maintient ainsi son autonomie régionale.

- En 1580 - La peste revient à TOURNAI.

- En 1581, la ville de TOURNAI est investie par le DUC de PARME, Alexandre FARNESE. Une femme héroïque, la princesse d' Epinoy, CHRISTINE de LALAING, se mit à la tête de la garnison, en l'absence de son mari. Elle reçut une blessure au bras en repoussant un assaut et ne consentit à capituler qu'après avoir perdu les trois-quarts de ses soldats.

- En 1586 - Synode de CAMBRAI. Des " chapelains de peste" sont nommés à TOURNAI et dans les paroisses atteintes par la peste.

XVIIe siècle. - appelé le "SIECLES DE MALHEUR".
- En 1601 - Construction de l'église du SEMINAIRE épiscopal de TOURNAI.

- De 1609 à 1612 - Construction de l'église de l'ancien NOVICIAT des JESUITES à TOURNAI. (actuellement église de l'Athénée).

- En 1609 - Période de guerres - Trêve de DOUZE ANS - Inondations importantes dans le TOURNAISIS.

- En 1610 - Construction en style Renaissance de la HALLE AUX DRAPS, la CONCIERGERIE et du BAILLIAGE de TOURNAI.

- En 1618 - Installation à TOURNAI d'un MONT-de-PIETE (rue des carmes - actuellement Musée d'Histoire et d'Archéologie).

- En 1633 - Construction de la GRANGE AUX DIMES de l'abbaye Saint-Martin de TOURNAI (rue des Maux).

- En 1643 - Bataille de ROCROI perdue par les espagnols. Nos frontières sont ouvertes aux invasions de LOUIS XIV.

- En 1644 - Construction de l'hôtellerie Saint-Christophe à TOURNAI (rue Saint-Piat).

- En 1648 - Signature du TRAITE de MUNSTER qui définit les frontières des PROVINCES-UNIS et ferme l'Escaut

- En 1665 - Mort du roi d'Espagne PHILIPPE IV. - Le roi de France LOUIS XIV réclame l'héritage espagnol au nom de sa femme MARIE-THERESE. Guerre de Dévolution. TURENNE occupe la FLANDRE.

- En 1667, le roi LOUIS XIV s'empare de TOURNAI et la ville est alors rattachée à la France jusqu'en 1709. (TRAITE d'AIX-la-CHAPELLE). Ses fortifications sont renforcées et les remparts du XIIIème siècle, sont bastionnés par VAUBAN. De cette époque datent de nombreuses maisons en brique et chaînage de pierres à grandes baies et toits débordants.

- En 1668 - TOURNAI devient le siège du PARLEMENT de FLANDRE institué par LOUIS XIV roi de France.

- En 1668 et 1669 - Epidémie de peste signalée à TOURNAI.

- En 1677 - Construction du Réduit des Siens de TOURNAI (Musée du Folklore).

- En 1678 - PAIX de NIMEGUE. - Guerre de Hollande de LOUIS XIV. Le HAINAUT français est rattaché à la France.

- En 1688 - Construction du SEMINAIRE de CHOISEUL de TOURNAI. Depuis 1821, le bâtiment à servi d'hôpital,

d'orphelinat et de maison de retraite

XVIIIe siècle.
- En 1706 - Bataille de RAMILLIES. Défaite des armées françaises.

- En 1708 - Bataille d'AUDENARDE, Défaite des armées françaises..

- En 1709 - Bataille de MALPLAQUET (Mons) avec des combats à TOURNAI

- En 1712 - Bataille de DENAIN. Les Impériaux sont vaincus par les Français.

- En 1713 - Signature de la paix d'UTTRECHT - TOURNAI tombe aux mains des autrichiens.

- En 17I4 - Période de guerres et de famine. Hiver pluvieux, Inondations dans le TOURNAISIS.

- De 1714 à 1792 - La deuxmme période autrichienne - Régence des Pavs-Bas autrichiens.

- En 1715 - Signature du TRAITE de la BARRIERE. Une garnison hollandaise est installée à TOURNAI.

- En 1728 - Départ de la garnison hollandaise qui était casernée à TOURNAI.

- En 1745 - Bataille de FONTENOY (à 8 Km à l'est de Tournai) - La ville de TOURNAI revient aux français.

- En 1746 - Bataille de ROCOUR.

- En 1749 - TRAITE d'AIX-LA-CHAPELLE. La ville de TOURNAI est restituée aux Autrichiens. L'empereur JOSEPH. Il fait raser entièrement les murs de la ville.

- En 1750 - Création de la manufacture de porcelaine de TOURNAI - Spécialité: "Le biscuit de Tournai".

- En 1763 - Construction du bâtiment principal du palais abbatial qui deviendra en 1809 " l' hôtel de ville de TOURNAI.

- En 1775 et 1776 - Hiver rigoureux (- 21°) - Inondations désastreuses del'Escaut dans le TOURNAISIS.

- En 1779 - Création à TOURNAI de l'art de la TAPISSERIE - Spécialités " Les tapis de pied".

- En 1789 - Emeutes à TOURNAI. Révolution brabançonne.

- En 1790 - Fondation des ETATS BELGIQUES UNIS.

- de 1792 à 1815 - La Période française. La république. Le Consulat. L'Empire et les Départements du Nord.

- 21 septembre 1792 - Bataille de VALMY

- 6 novembre 1792 - Bataille de JEMAPPE. Les français envahissent TOURNAI.

- 19 mars 1793 - Après la BATAILLE de NEERWINDE, les Français évacuent la ville de TOURNAI

- Juin 1794 - Après la BATAILLE de FLEURUS, les Français envahissent TOURNAI.-La ville restera française jusqu'en 1814.

- En 1794 - Enlèvement des oeuvres et objets d'art de la ville de TOURNAI. Les tableaux et livres de la cathédrale, du musée et de la bibliothèque sont emportés par les commissaires de la République Française et transportés à PARIS.

- En 1795 - Décret d' annexion à la FRANCE des PAYS-BAS et des Principautés de LIEGE et de STAVELOT.

- En 1797 - Au traité de CAMPO-FORMIO, l'AUTRICHE renonce à la BELGIQUE.

XIXe siècle.
- En 1801 - Le concordat maintient l'évêché de TOURNAI qui comprend toute la province du Hainaut.

Le diocèse d'YPRES érigé en 1559 est supprimé en 1801 et englobé dans le diocèse de BRUGES.

Le diocèse d'ANVERS érigé en 1559 est supprimé en 1801 et englobé dans le diocèse de MALINES.

- 1814 à 1830 - La période Hollandaise - Incorporation de la Belgique au Royaume des Pays-Bas.

- En 1814 - Le TRAITE de PARIS réunit la BELGIQUE et la HOLLANDE.

- Le 18 juin 1815 - Bataille de WATERLOO. Les français sont vaincus par les alliés.

- En 1815 - Le TRAITE de VIENNE confirme la réunion de la BELGIQUE à la HOLLANDE et l'amputation des CANTONS DE L'EST.

- 16 septembre 1830 - Arrivée à Bruxelles des volontaires TOURNAISIENS venus libérer, la Belgique

- 1830 - La BELGIQUE indépendante.

- 3 novembre 1830 - Election du Congrès National.

- 21 juillet 1830 - Prestation de serment du roi Léopold ler.

- 17 décembre 1865 - Prestation de serment du roi Léopold II.

XXe siècle.
- 23 décembre 1909 - Prestation de serment du roi Albert ler.

- 4 août 1914 - L'Allemagne déclare la guerre à la Belgique et envahit son territoire.

- En 1928 - Construction du MUSEE des BEAUX-ARTS par Victor HORTA.

- 23 février 1934 - Prestation du roi Léopold III

- 10 mai 1940 - L'Allemagne déclare la guerre à la Belgique et envahit son territoire.

- Du 16 au 19 mai 1940 - Bombardement de la ville de TOURNAI par l'aviation allemande. Nombreuses victimes ainsi que destruction de la plupart de ses maisons anciennes et des archives de la cité.

En 1948 - Le PONT DES TROUS de TOURNAI est rehaussé de 2 mètres 40 par rapport à son ancien niveau afin de faciliter la navigation fluviale.

- 16 juillet 1951 - Prestation de serment du roi Baudouin ler.

- 9 août 1993 - Prestation de serment du roi Albert II.

La ligne du temps s'arrête ici. Je tente dès à présent de la compléter

- ...

- 31 juillet 2019 : Démolition (et non déconstruction) d'une partie du pont des trous par la Région Wallone propriétaire de ce vestige. Il est prévu d'abord en 2020 puis actuellement en 2021 de reconstruire presque à l'identique les arches. Le but de cette destruction est de pouvoir faire passer des bateaux de plus grosses capacités même si un doute persiste sur la profondeur actuelle de l'escaut ...
@2018
Créée avec WebSite X5
Les Beautés du Tournaisis
Retourner au contenu